Blog

Poème pour Sophie

Entends les oiseaux, mon chaton

Dans ce monde, ils se font rares

Prenons le vent, viens, courons

Débranchons cet écran, crache cette pilule 

Viens, petite fille, j’embrasserai ton front 

Dehors les couleurs sont encore belles

Nous nous sommes assez morfondues,

Allons chasser le juge et l’assassin